15/04/07

Sinon l'enfance ...

Sinon l'enfance, qu'y avait-il alors qu'il n'y a plus ? Plaines - Pentes ... il y avait plus d'ordre ! et tout n'était que règne et confins de lueurs.Et l'ombre et la lumière était plus près d'être une même chose ... je parle d'une estime ...Aux lisières le fruit pouvait choir sans que la joie pourrît au rebord de nos lèvres. Et les hommes remuaient plus d'ombre avec une bouche plus grave, et les femmes plus de songe avec des bras plus lents. Saint-John Perse (Eloges - 1911)
Posté par Neurhone à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05/04/07

La bonne place

Une place pour les rêves ... mais les rêves à leur place. Robert DESNOS
Posté par Neurhone à 13:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30/03/07

Haïku

- nuit d'été - elle laisse la luciole scintiller à travers les barreaux de ses doigts. Gary HOTHAM
Posté par Neurhone à 11:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24/03/07

L'inconnu

Enfonce-toi dans l'inconnu qui creuse oblige-toi à tournoyer. René CHAR ( photo Yann Arthus-Bertrand )
Posté par Neurhone à 21:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
25/02/07

Culte

Et vers l'ivoire de ta peauQuand se mûrit le lent cépageQu'il soit savane ou fleur d'émauxQuand l'île verse un long rivageEt vers le cri toujours plus hautDonnant du grain au timbre sageOù le regard n'est plus hérosOù chaque doigt dit son naufrageVers le cordage aux grès enfuisQu'il soit de sable en vent de nuitTout le Hoggar des yeux se plaintEt dans les corps rivés aux sourcesMenant leur toile à la Grande-OurseTout le désir en moi revient Bernard Flucha
Posté par Neurhone à 17:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17/02/07

Entendre

« Ce n’est pas ce que l’on dit qui compte, mais ce qu’on entend » Philippe DELERM
Posté par Neurhone à 19:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21/01/07

N'être rien

" Semblables différences - 2001 - Michel GILIBERTI " Je n'étais pas habituéAu partage des nuits en fond de cour,Aux confidences des parfums.J'écoutais ton profil murmurer Des mots sur tes lèvresQue le rouge de ta cigaretteFaisait pulser comme une alarme. Il m'était difficileQue ce soit facile.Le vin submergeait mes yeux,Allumait mon ventre. Chaque geste était un viol combattu.Ne pas brusquer ton souffleNi même tes élans.Nous étions à deux doigts de l'étreinteQuand je t'ai dit "Je dois rentrer."Dehors un garçon... [Lire la suite]
Posté par Neurhone à 13:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22/07/06

Souffrances

De quelles souffrances l'humanité n'est-elle pas affligée parce qu'elle ne sait pas se réconcilier ! Jean-Paul II                               
Posté par Neurhone à 20:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19/07/06

Un jour au lieu d'un songe

    Faire de son amour un jour au lieu d'un songe     Se voir le plus possible et s'aimer seulement     Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge     Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge    Vivre à deux et donner son coeur à tout moment.    Respecter se pensée aussi loin qu'on y plonge   Faire de son amour un jour au lieu d'un songe   Et dans cette clarté respirer librement   Ainsi respirait Laure et... [Lire la suite]
Posté par Neurhone à 21:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17/07/06

Sagesse du Tibet

Si un problème a une solution, alors il est inutile de s'inquièter s'il n'en a pas ... s'inquiéter n'y changera rien. PROVERBE TIBETAIN
Posté par Neurhone à 23:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]