19/06/08

Femme noire

Femme nue, femme noireVêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté !J'ai grandi à ton ombre, la douceur de tes mains bandait mes yeux.Et voilà qu'au cœur de l'Été et de Midi, je te découvre,Terre promise, du haut d'un haut col calcinéEt ta beauté me foudroie en plein cœur, comme l'éclair d'un aigle. Léopold Sédar senghor
Posté par Neurhone à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17/06/08

Babacar Touré

Il est de mon quartier et j'aimerai vous le faire découvrir. http://jangalekat.free.fr/html/part_babacar.htm Je passe souvent devant sa galerie qui est également son atelier je le regarde peindre et j'admire ses toiles Regardez ... c'est beau et riche de sa culture, moi ça me parle .... et vous ?
Posté par Neurhone à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05/06/08

Paroles Indiennes

(peinture Léonard Peltier) L'homme croit quelquefois qu'il a été créé pour dominer, pour diriger. Mais il se trompe. Il fait seulement partie du tout. Sa fonction ne consiste pas à exploiter, mais à surveiller, à être un régisseur. L'homme n'a ni pouvoir, ni privilèges, seulement des responsabilités. Oren Lyons ( Iroquois onondaga)
Posté par Neurhone à 13:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22/05/08

Honte

        Qui me trompe une fois, honte à lui           qui me trompe deux fois, honte à moi.       Proverbe  Anglais
Posté par Neurhone à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09/05/08

Voir

(sculpture Philippe Morel) Nous ne voyons jamais les choses telles qu’elles sont, nous les voyons telles que nous sommes. Anaïs Nin
Posté par Neurhone à 18:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06/05/08

Opinion

Une opinion n'est choquante que lorsqu'elle est une conviction Remy de Gourmont 
Posté par Neurhone à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23/04/08

Hommage à Aimé Césaire

Partir. Mon coeur bruissait de générosités emphatiques. Partir... j'arriverais lisse et jeune dans ce pays mien et je dirais à ce pays dont le limon entre dans la composition de ma chair : « J'ai longtemps erré et je reviens vers la hideur désertée de vos plaies ». Je viendrais à ce pays mien et je lui dirais : Embrassez-moi sans crainte... Et si je ne sais que parler, c'est pour vous que je parlerai».Et je lui dirais encore :« Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n'ont point de bouche, ma voix, la liberté de celles qui... [Lire la suite]
Posté par Neurhone à 17:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15/12/07

Erreur ou vérité

L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. GANDHI (peinture Odile de Schwilgué)
Posté par Neurhone à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25/04/07

Promesses

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. Henri QUEUILLE
Posté par Neurhone à 16:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17/04/07

Roi des vents

L'extrême limite est ma bannière sans fraternité ni rencontres L'extrême limite est mon chant Me voici mobilisant les fleurs donnant l'alerte aux arbres Je déploie les colonnades du ciel et j'aime, je vis, je nais dans mes paroles Me voici ameutant les papillons sous l'étendard du matin faisant croître les fruits séjournant avec la pluie dans les nuages et leurs cloches dans les mers Et voici que je largue les étoiles laissant tomber l'ancre et m'intronisant Roi des vents. . ... [Lire la suite]
Posté par Neurhone à 23:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]